Au secours de notre petit déjeuner

Toujours baigné dans les nouvelles anxiogènes, personne ne fait le déni des catastrophes sanitaires à venir.
Les médias officiels nous masquent la réalité, alors qu'il en va tout de même de la survie de l’humanité, rien moins que ça.