Le blog de Marché d'Ici!

circuits courts, direct producteur

circuits courts, direct producteur

 

 

Pour ceux qui aiment le traditionnel repas de Noël voici quelques grands classiques pour votre apéritif.


On entend souvent autour de nous qu’il faut consommer des produits de saison. Ainsi on peut respecter le cycle naturel de production. Cependant pas toujours facile dans les supermarchés de retrouver ce qui est de saison et ce qui ne l’est pas.

 

De plus consommer de saison ce n’est pas que pour les fruits et légumes mais aussi pour le poisson et le fromage. Ainsi c’est un avantage car tout au long de l’année on peut ainsi varier ce que l’on mange dans différentes recettes et différentes saveurs. Découvrez des produits d’exception afin de mieux varier votre alimentation tout au long de l’année.


 

Peut-on acheter une grande quantité de fromage et la garder sans risque de la perdre ? Et bien oui, c'est possible et voici pour vous les astuces de Noël Oillarburu directeur de la fromagerie des Aldudes dans le pays basque.


 

25g de noix  couvriraient plus de 15% de vos besoins quotidiens en vitamine E.

L’apport en vitamines B est également important, de même pour le magnésium, le potassium, le fer et le cuivre.

La noix est une véritable source d'énergie.

Alors mangeons des noix !


 

Marché d’ici vous présente quelques ingrédients clés à intégrer dans votre programme de remise en forme !

Prenons soin de notre corps avec des produits naturels et français. Retrouvez nos boutiques en ligne et faites le plein de nature !


 

Les « aliments ultra-transformés » sont le résultat d'une volonté de la part du système alimentaire mondial d'augmenter la production de denrées alimentaires au début des années 1980. Les consommateurs sont alors incités par les grandes marques via de nombreuses techniques commerciales à manger en plus grande quantité ces produits dit « ultra-transformés » car plus rentables au niveau économique. Petit à petit les habitudes alimentaires changent et les méthodes de productions ancestrales cèdent leur place à des techniques d'industrialisation permettant de produire plus à moindre coût, on commence alors à entendre parler de problèmes de gaspillage alimentaire, malnutrition, maladies chroniques et surproduction. En conséquence l'ONU décide de lancer le programme « Décennie de la nutrition ».


Page 3 sur 4

Partagez cette page

Ne ratez plus nos articles

Restons connectés

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

 

Créez votre boutique gratuitement. Soyez malin! INSCRIVEZ-VOUS