Le blog de Marché d'Ici!

circuits courts, direct producteur

produisons et consommons responsable

1505

Alain Deguine est un producteur d’Antenais qui élève des chèvres et des brebis. La l’Uby des Moutons existe depuis 2014 cependant Alain voyage depuis longtemps afin de sensibiliser les populations au commerce local ainsi qu’à une meilleure consommation.

Découvrez le parcours et le travail d’un homme qui se bat depuis plusieurs années pour une meilleure production et consommation au quotidien. Un message qu’il continue à passer aujourd’hui à travers son métier qu’il partage avec plaisir.

 

De la sauvegarde des récifs à l’agriculture bio

Sportif et voyageur, Alain Deguine est longtemps parti dans de nombreux pays afin de découvrir les différentes cultures et paysages. Amoureux de la plongée, il a pu par lui-même voir la dégradation de notre planète avec la disparition des récifs. Il en a fait un de ses combats. Il faisait ainsi parti d’une association afin de sensibiliser les populations à la protection de ses éléments naturels qui permettent la survie de nombreuses espèces aquatiques.

Après quelques années, il a décidé de mener de nouvelles actions afin de mettre en valeur la qualité des produits que l’on consomme au quotidien. Depuis les années 90, il sensibilise au commerce local et bio. Il faut savoir qu’à l’époque, il n’existait pas encore de cahier des charges pour les produits bio.

Un paysan qui est parti de rien

 

Après ses nombreux combats, il a décidé de s’installer et de trouver un travail plus stable. Il a ainsi repris des études tardives afin de trouver un poste comme contrôleur bio. N’ayant pas trouvé de poste libre, il a accepté de devenir berger pour un propriétaire de chèvres et brebis. Au fil du temps, il a pu acquérir un cheptel de plusieurs bêtes et fonder sa propre entreprise.

 

 

Il a décidé de s’installer d’où il venait, c’est-à-dire à Cazaubon. Il a fait le triste constat que les champs autour des villages de sa région étaient peu peuplés par des animaux. Les végétations étaient ainsi soit laissées à l’abandon soit défrichées de manière violente par des machines. Il va ainsi proposer aux propriétaires des champs, autour du lac de L’Uby, de passer avec ses bêtes afin d’avoir un entretien plus naturel de la végétation.

Ainsi Alain Deguine, à l’origine sans bêtes, sans terre et avec peu de moyens a monté par lui même La L’Uby des Mouton.

Un élevage plus respectueux

 

 

Il travaille aujourd’hui avec des espèces particulières qui sont les chèvres pyrénéennes et les brebis landaises. Ce sont des animaux qui ne font qu’un petit par portée et qui ne produisent que peu de lait. Elles vivent exclusivement dehors dans des champs différents tout au long de l’année. Il va ainsi varier leur alimentation, mais aussi permettre à la végétation de se renouveler naturellement dans chaque champ. Il veut ainsi éviter le surpâturage.

« Chez moi, ce n’est pas l’animal qui s’adapte au paysan, c’est le paysan qui s’adapte à l’animal » Alain Deguine

Les naissances se font à même les champs en plein air vers avril afin d’avoir de l’herbe bien verte et ainsi d’éviter un stress pour la mère. Il va ensuite vendre les agnelles et garder les agneaux qu’il va laisser grandir jusqu’à devenir des antenais (entre 10 et 18 mois) pour les vendre. Cette attente au niveau de l’âge est une volonté de laisser l’animal grandir naturellement sans avoir besoin de l’engraisser. Il ne vend pas d’agneau avant 8 mois.

Une volonté de sauver le métier de paysan

En parallèle de son travail quotidien, il fait parti de l’association SAMU Social 32 pour sensibiliser en France contre la précarité du métier de paysan. Un métier noble qu’il veut sauvegarder contre les grands industriels qui les étouffent un peu plus chaque jour. Il voit de plus en plus de paysan fermer leur entreprise et a peur de voir le travail transmis par les générations précédente disparaisse.

Alain Deguine souhaite aujourd’hui faire de la sensibilisation auprès des populations locales sur son métier et la pérennité d’un savoir-faire paysan. Il lutte pour que le consommateur soit le parrain d’une consommation plus saine et durable. Il prône une consommation durable, locale et plus respectueuse au quotidien.

Découvrez sa boutique en ligne

La L’Uby des moutons

1000 caractères restants



Partagez cette page

Ne ratez plus nos articles

Restons connectés

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

 

Créez votre boutique gratuitement. Soyez malin! INSCRIVEZ-VOUS