Le blog de Marché d'Ici!

circuits courts, direct producteur

produisons et consommons responsable

 

Quoi de neuf chez les animaux ?! Des excréments de brebis pour protéger les chauves-souris, un plan national pour sauver le hamster commun, une contraception pour moustique et pleins d'autres encore...

 

 

 

 

 

 

 

 

Une méthode contraceptive pour moustique afin de limiter leur nombre !

Des chercheurs scientifiques américains ont découvert une méthode de contraception pour diminuer le nombre de moustiques et ainsi limiter le nombre de maladies transmises par leurs piqures. Cette méthode consiste à bloquer la protéine E0F1 présente chez les moustiques. Cette protéine est chargée de la formation de la coquille des œufs et du développement embryonnaire des moustiques. Ainsi dans le même principe que la pilule contraceptive chez les femmes, une fois la protéine bloquée, les moustiques pondent une coquille défectueuse avec un embryon mort. Le but de ces chercheurs n'est bien évidemment pas d'éradiquer l'espèce, qui serait une réelle catastrophe écologique, mais de limiter le nombre total de moustiques afin de lutter contre les maladies telles que la malaria, le Zika, la fièvre jaune.

 

Alerte empoisonnement entre Isère et Savoie !

 

Entre Isère et Savoie, des boulettes de poison fabriquées avec de la mort aux rats ont été jetées dans des jardins privés. Déjà une vingtaine de chiens et de chats ont été victimes de cet empoisonnement. La SPA à lancé une « alerte empoisonnement ».

 

 

Côté brebis,



 

 

 

Un plan National d'action pour préserver le Hamster commun

Le ministère de la Transition Ecologique et Solidaire à soumis à la consultation du public des plans d'actions opérationnels visant « la sauvegarde des espèces végétales et animales les plus vulnérables pour lesquelles la France a une responsabilité patrimoniale » explique-t-il. Le plan 2019-2028 sera composé de 5 axes de travail dont la connaissance de l'espèce et son interaction avec son milieu biologique, la préservation et l'amélioration de l'habitat agricole et des actions en faveur de l'écosystème de plaine.

 

 

 

 

 

 

 

Un cimetière pour mon chien ?

Le maire de la commune de Biache-Saint-Vaast a eu la très belle idée de mettre à la disposition de ses habitants un cimetière pour animaux de compagnie. Il aura d'ici trois mois le feu vert de l'agence régionale de santé pour construire ce cimetière si aucun risque de dégradation de la nappe phréatique n'est détecté. En France aujourd'hui on compte environs une trentaine de cimetières pour animaux.

 

 

 

 

1000 caractères restants



Partagez cette page

Ne ratez plus nos articles

Restons connectés

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

 

Producteur/Artisan/Fabricant: Créez, valorisez, expédiez. Votre boutique en ligne gratuite. Soyez malin! INSCRIVEZ-VOUS