Le blog de Marché d'Ici!

circuits courts, direct producteur

produisons et consommons responsable

Fort heureusement, l'humanité n'a pas attendu la fin des énergies fossiles pour trouver des alternatives plus respectueuses de l'homme et de la planète. De nombreuses solutions existent, il suffit de les connaître et d'opter pour l'énergie correspondant mieux à notre quotidien.
Décryptage sur les énergies vertes renouvelables.

Comme nous l'avons vu dans le précédent article, la transition énergétique consiste à passer de l'hyper-utilisation d'énergies fossiles à une utilisation d'énergies dites renouvelables.
Les énergies renouvelables sont des énergies qui existent sur terre et que l'homme sait maîtriser : soleil, vent, chute d'eau, thermie sous-sols, marées, biomasse.

Soleil : Fonctionnement de l'énergie solaire

L'énergie solaire se décline sous deux forme :

  • Une énergie thermique par la production d'eau chaude ou par l'utilisation de fours solaires,
  • Une énergie électrique avec des panneaux photovoltaïques.

L'énergie solaire n'est pas constante et nulle la nuit et les jours de forte couverture nuageuse. Elle ne peut donc pas se suffire à elle-même et doit être stockée temporairement. La production d'eau chaude est stockée dans des ballons isolés et la production électrique alimente des batteries qui restituent le courant à la demande.
La captation de cette énergie est facile à réaliser : les installations sont légères et l'entretient du matériel peu contraignant. L'énergie solaire à l'avantage, dans le cadre de la transition énergétique, d'être utilisée au plus prêt de son lieu de production. Au contraire, les centrales nucléaires ou à charbon sont de hauts lieux de production concentrés et le courant transporté par câbles subit 6 à 8 % de pertes par effet joule. Les infrastructures sont lourdes, complexes, coûteuses et comportent des risques majeurs.

Vent : l'énergie éolienne

L'énergie éolienne concerne principalement les régions ventées, ce qui limite sa généralisation. Elle est utilisée exclusivement dans la production électrique. Elle à l'avantage de produire la nuit et par tous temps. La contrainte est le vent qui doit être constant et surtout d'une force suffisante supérieure à 40 km/h. L'énergie éolienne demande des infrastructures importantes, des mats pour capter les vents en altitude et du transport de courant vers le réseau électrique. Les installations sont généralement regroupées en champs d'éoliennes, in-shore ou off-shore.

Eau : la particularité de l'énergie hydraulique

L'énergie hydraulique a été largement utilisée avec les moulins à eau. L'alimentation en eau doit être le plus continu possible. L'objet des barrages hydroélectriques modernes est de provoquer une chute d'eau sur une turbine générant de l'électricité. Les barrages demandent des travaux importants et les retenues d'eau couvrent de grandes étendues pour permettre la continuité de la production d'électricité. Ces barrages sont construits dans des zones montagneuses peu peuplées, ce qui suppose encore une fois beaucoup du transport pour l'électricité produite.
La France compte 2300 installations hydroélectriques. Il n'y a pas de projet de construction de barrage hydraulique en France, si ce n'est un barrage à Romanche en remplacement de quatre autres vétustes.

Sol : l'utilisation de la géothermie

La géothermie est l’exploitation de la chaleur stockée dans le sous-sol. Cette chaleur est alors transmise sous forme de chaleur à la maison ou au bâtiment à proximité via un compresseur. Elle est utilisée sur place, sans transport. Elle est constante car la chaleur du sous-sol est constante. La géothermie a besoin d'électricité pour le fonctionnement des appareils.
Pour un fournisseur d’électricité, la géothermie consiste à fabriquer de l’électricité dans des centrales grâce à l'eau très chaude des nappes dans le sous-sol de la terre en Guadeloupe.

Les marées : jouer avec les courants pour pour produire de l'énergie marémotrice

L'énergie marémotrice est issue des mouvements de l'eau créés par les marées et causés par l'effet conjugué des forces de gravitation de la Lune et du Soleil. Les installations sont des usines de production, avec transport du courant. La source d'énergie est inépuisable. Mais les sites permettant cette installation sont peu nombreux, principalement dans la Baie du Mont-St-Michel. Là aussi, il est nécessaire de transporter l'électricité produite.

Biocarburants : la nouvelle énergie biomasse

L'énergie biomasse comprend la fabrication d'électricité et de biocarburants. Elle permet de fabriquer de l'électricité grâce à la chaleur dégagée par la combustion de matières (bois, végétaux, déchets agricoles, ordures ménagères organiques) ou du biogaz issu de la fermentation de ces matières, dans des centrales biomasse.

Elle dépend donc du cycle de la matière vivante, végétale ou animale. L'utilisation de la biomasse se fait par combustion ou par méthanisation dans des installations de production électrique. Le transport du courant est nécessaire.
Les biocarburants sont produits à partir de matériaux organiques sous forme d'huile végétale carburant (le biodesel) ou sous forme d'alcool (bioéthanol). Les biocarburants viennent en complément du pétrole et représentent 3 % de la consommation mondiale des transports routiers. Les filières de biocarburant sont majoritairement issues du milieu agricole, ce qui monopolise autant de terres fertiles consacrées alors au transport.

Comment utiliser les énergies renouvelables dans nos sociétés ?

Les puissances et les rendements des différentes énergies renouvelables sont équivalentes aux énergies fossiles. Une grande partie de ces technologies servent à produire de l'électricité qui n'est pas stockable. Elles viennent toutes en complémentarité les unes par rapport aux autres.

La transition énergétique signifie qu'une transition va s'opérer. Elle se concrétise par un mix énergétique où la part du renouvelable prendra une proportion de plus en plus importante. C'est un peu le cas dans la production d'électricité industrielle et ce sera surtout pertinent dans la production d'énergies de nos habitations ou entreprises. Cette énergie est directement consommée sur place, sans infrastructure lourde. Sa production justifiera les fermetures programmées des centrales nucléaires.
Elle a aussi l'avantage psychologique pour l'usager de contrôler sa production, donc d'être attentif à son utilisation et d’acquérir les gestes simples pour la sobriété : je ne peux consommer que ce que je produis. Tout un programme.

 

1000 caractères restants



Partagez cette page

Ne ratez plus nos articles

Restons connectés

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

 

Producteur/Artisan/Fabricant: Créez, valorisez, expédiez. Votre boutique en ligne gratuite. Soyez malin! INSCRIVEZ-VOUS