Le blog de Marché d'Ici!

circuits courts, direct producteur

produisons et consommons responsable

La transition énergétique, ce n'est pas pour pour demain, elle doit se faire maintenant et par chaque acteur. Elle est absolument nécessaire et surtout indispensable pour la survie de l'humanité sur la Planète Terre.

L'exploitation des sols

Notre ère industrielle connaît son essor et son développement grâce aux énergies que nous avons su tirer des ressources du sous-sol telles le charbon, le pétrole, le gaz, l'uranium.

La maîtrise de ces énergies fossiles à su impulser à l'humanité des progrès spectaculaires depuis plus d'un siècle. Ceci à modelé nos systèmes industriels de production, nos transports terrestres, fluviaux et aériens, notre capacité à nous loger, nous chauffer, nous vêtir, nous soigner, et nous alimenter. Notre société toute entière repose sur ces énergies et le bien-être de chacun et de tous semble assuré.

 

L'utilisation d'énergies fossiles et les conséquences sur l'environnement et la santé

Le revers de la médaille, cependant, est plus contrasté.
L'emploi des énergies fossiles remet dans l'atmosphère les gaz formés et stockés en sous-sol depuis 350 millions d'années.
Or, l'homme à besoin d'air sain pour respirer.

L'industrie déverse dans les rivières et les océans des tonnes de produits issus de la chimie pétrolière.
Or, l'homme à besoin d'eau saine pour vivre.

Les aliments sont dénaturés par les méthodes de culture ou de transformation et deviennent facteurs de maladies.
Or, l'homme à besoin d'aliments sains pour vivre.

Comment organiser la transition énergétique ?

La transition énergétique consiste dans un premier temps à passer de cet état d'hyper utilisation d'énergies fossiles à une utilisation d'énergies renouvelables, dites « vertes », car elles se renouvellent naturellement : l'énergie solaire thermique ou photovoltaïque, éolienne, hydroélectrique, géothermique, des marées, de la biomasse

Il faut ensuite transférer les technologies liées aux sciences du pétrole à des technologies utilisant des ressources naturelles dans les sciences du vivant. Par exemple la symbiose maîtrisée de mycorhizes du sol et des plantes permet de produire d'abondantes cultures sans engrais azotés.

La transition énergétique consiste encore à augmenter l'efficience de nos machines, de nos véhicules, de nos logements très énergivores. Les moteurs consomment moins par de meilleurs rendement, l'habitat subit des rénovations grâce aux techniques d'isolation.

Revoir nos modes de vie

La transition énergétique consiste enfin à adopter un comportement beaucoup plus sobre dans nos modes de vie. En effet, l'énergie la mieux préservée est celle que je n'ai pas consommée. « Less is more ».
Nos civilisations n'y sont pas prêtes, car nos systèmes économiques sont basés sur la consommation, la croissance. On sait que les ressources de la planète n'y suffiront pas. Ce doit donc être pour chacun une démarche intellectuelle, individuelle, relayée par les politiques, les gouvernants, les décideurs. Il en va du bien et de la survie de notre humanité.

 

“Nous sommes destinés à vivre ensemble sur le même sol de la même terre.”
Yitzhak Rabin

1000 caractères restants



Partagez cette page

Ne ratez plus nos articles

Restons connectés

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

 

Producteur/Artisan/Fabricant: Créez, valorisez, expédiez. Votre boutique en ligne gratuite. Soyez malin! INSCRIVEZ-VOUS