Le blog de Marché d'Ici!

circuits courts, direct producteur

produisons et consommons responsable

 

Alors que les agriculteurs bio manifestent leur mécontentement face à l'arrêt décidé par le gouvernement de certaines des subventions qui leur étaient versées par lÉtat, l'Assemblée nationale a prolongé jusqu'en 2020 le crédit d'impôt dont ils bénéficient.

Un revirement de situation

L'État avait annoncé fin septembre qu'il allait cesser à partir de 2018 de verser des "aides au maintien" des agriculteurs biologiques, pour se "recentrer" sur les "aides à la conversion" destinées à lancer des débutants du bio. Les aides au maintien versées après les trois premières années d'activité étaient essentiellement destinées à stabiliser et pérenniser une jeune exploitation bio.

Un réelle besoin pour les agriculteurs biologique

Ce crédit d'impôt bénéficie aux entreprises agricoles dont 40 % au moins des recettes proviennent d'activités agricoles relevant du mode de production biologique.

Vu le besoin de développement du secteur devant une demande croissante des consommateurs ; et dans un contexte d'arrêt des aides au maintien de l'agriculture biologique dans le cadre de la PAC fin 2017, le montant a aussi été augmenté, de 2 500 euros à 3 500 euros pour les années 2018 à 2020, via l'amendement adopté.

Les entreprises bénéficiant d'une aide à la conversion ou au maintien de l'agriculture biologique conserveront la possibilité de la cumuler avec le crédit d'impôt, sous réserve que le cumul n'excède pas 4 000 euros.

Voici une bonne nouvelle pour motiver les agriculteurs à produire de manière plus écologique.

 

1000 caractères restants



Partagez cette page

Ne ratez plus nos articles

Restons connectés

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

 

Producteur/Artisan/Fabricant: Créez, valorisez, expédiez. Votre boutique en ligne gratuite. Soyez malin! INSCRIVEZ-VOUS